#Bleue, Florence Hinckel

Astrid et Silas s’aiment… D’un amour passionnel qui les dépasse et les transporte vers le ciel. Mais ils vivent dans une société où la science a trouvé le moyen d’éradiquer toute douleur émotionnelle et où le Réseau dicte la conduite des humains et semble donner un sens à leurs vies. Tout adolescent arborant des signes de faiblesse affective ou de souffrance se voit emmené par la CEDE pour subir l’oblitération sensée lui apporter paix et bonheur.

Pourtant, peut-on vivre pleinement sa vie sans la force des sentiments, sans la douleur inhérente à l’être humain ? C’est ce qu’Astrid se demande, elle qui aspire à vivre intensément chaque instant. Mais tout bascule lorsqu’elle se fait renverser par une voiture… Silas est alors contraint de se faire oblitérer, ce qui va radicalement changer le cours de son existence : dès le lendemain, il se sent apaisé… Néanmoins, tout est-il vraiment pour le mieux dans le meilleur des mondes ? La loi qui autorise la CEDE à oblitérer les jeunes contre leur gré n’a-t-elle pas fait basculer le pays dans un système totalitaire ? Dans cette société sans douleur, le Réseau tout-puissant accapare les esprits et fait fuir les minutes de vies vides de sens.

Un roman dystopique sombre mais surtout un roman d’amour avec un grand A, d’une puissance émotionnelle lumineuse, qui nous rappelle ce qu’est notre humanité et l’urgence de ne pas la perdre. Le #bleu est celui de la douleur qui nous rend vivants.

Merci aux éditions Pocket Jeunesse, @pocket_jeunesse

Fan de dystopie ? Essayez Le Joyau d’Amy Ewing ou Marquer les ombres de Véronica Roth.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s